Visite du bateau

Page en cours de construction.

Non finie.

Images

L'extérieur

La première impression que l'on a quand on monte à bord de Samba Lele, c'est une sensation d'espace. Le cockpit est grand et bien agencé. On peut s'assoir partout et circuler sans se géner.
Le poste de pilotage a reçu un coussin double. Avec une barre franche, le bateau est agréable à barrer, un peu ardent malgré un quéte neutre. La future GV prévue en 2018 améliorera le touché de barre.

Les passages vers l'avant sont  larges et faciles d'accés, des mains courantes ont été posées sur le roof afin d'augmenter la sécurité.

L'accés sur le dessus du roof a largement été améliorer avec l'ajout de petites marches sur le côté du roof. Idée volée au catamaran Igloo.

Le trampoline lui aussi bien agréable. Erik Lerouge a calculé la poutre avant pour ne pas avoir de poutre de compression qui coupe le trampoline en deux.

A l'avant, il y a deux grands coffres accessibles depuis le dessus. Les trappes sont un peu petites par rapport à la taille du coffre mais avec un peu d'habitude on arrivé toujours à accéder à ce qu'il y a dans le fond.

  • Le coffre de babord sert pour le mouillage ; le poids de l'ancre et de la chaine est ainsi centré ce qui limite le tanguage.
  • A tribord, la bouteille de gaz et les par battages trouvent leur place ici.

Le carré

Pour accéder à l'intérieur du bateau, nous disposons de portes, en grande partie transparente, elles apportent beaucoup de luminosité au carré.

La table du carré est digne d'un catamaran de 12-13 métres ou d'un mono de 15-16 métres. On mange à 10 convives sans soucis.

D'un côté de la table, on trouve une grande table à carte et de l'autre côté, la cuisine.

Le principe de ce bateau est simple, tout a été prévu pour vivre assis dans le carré. Le but principal est de diminuer la hauteur sous barrots pour avoir le moins de prise au vent afin d'être le plus aérodynamique possible. On a rien a faire debout. Une fois que l'on a compris cela, la disposition de ce bateau est génial.

Les avantages de ce systéme sont simples et multiples. On est toujours calé quelque soit les conditions de mer, il facile et rapide de passer de la table du carré à la cuisine ou à la table à carte, il suffit de se retourner sur son banc.

Si la circulation est moins facile que dans certaines caravances flottantes, elle est facilitée par la double porte. Sauf par temps de pluie, on passe d'un côté à l'autre du carré au passant par dehors, sinon on baisse un peu la tête.

Coque babord

La coque babord, c'est la suite parentale.

  • A l'arrière : couchette double avec rangement pour les chaussures et vétements en dessous
  • Au milieu : salle de bain avec WC, lavabo et douche portative (toutes les coffres sont étanches pour pouvoir prendre une douche à l'intérieur)
  • A l'avant : Penderie à cirés ; WC chimique pour les mouillages ; atelier pourra à l'avenir se transformer en couchette simple le temps d'un week end.

La coque tribord

La coque tribord, c'est la cabane des filles.

  • A l'arrière : couchette double pour Lise avec rangement pour les chaussures et vétements en dessous, penderie au fond
  • Au milieu : coursive où l'on range les vétéments pour tout le monde ; matériel de sécurité
  • A l'avant : couchette simple pour Ines

Les équipements

Le bateau est concu pour avoir un bateau performant, agréable à vivre, aussi bien en mer qu'au mouillage avec le désir d'avoir un maximum d'autonomie aux mouillages.

Performances accrues

  • Mat aile carbone de chez Espace Composite (Lorima)
  • Voile d'avant sur mousquetons à ris en tissus trés haut de gamme (membrane TDBT, trés performant, et assez résistant) de chez All Purpose
  • Grand à corne en DYS pour avoir le meilleur compromis performance durabilité (trés résistant et assez performant).
  • Accastillage Harken en grande partie ou de bonne facture pour que cela fonctionne parfaitement sans soucis

Faciliter le mouillage

  • Mouillage avant principale
    • Davier avant sur martinguale
    • Guindeau manuel
    • Ancre charue Spade 15Kg
  • Mouillage arriére
    • Davier pour cordage sur support de panneaux solaire
    • Ancre plate alu

Augmenter l'autonomie

Partie électrique

  • Panneaux solaire fixe sur support arrière 180W monocristallin
  • Eolienne 300W
  • Répartiteur de batterie pour rechargement des batteries de servitudes avec le moteur HB (charge très limitée, mais permet compenser la conso du pilote)
  • Eclairage LED partout
  • Tout les chargeurs nécesssaires (ordinateur, telephones, appareil photo) sont en 12V sans passer par le 220V

Partie eau

  • Pompe à pied pour l'eau douce pour limiter la quantité d'eau utilisée
  • Pompe d'eau de mer électrique pour privilégier cette eau à l'eau douce
  • Douche type pulvérisateur de jardin, simple et économique en eau

Partie alimentation

  • Petit frigo pour conserver ce qui doit être au frais
  • Vélo pliant pour aller faire les courses sans avoir à se déplacer avec le bateau

Sous voile

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

23 aout 2018

Photos navigations 2018 à jour.

 

Fou de bassan rouge

×