lundi 27 juillet

Le vent a encore fait des siennes cette nuit, dur dur de dormir dans ces conditions. Au vu des conditions météo et du temps que l'on a pour rentrer sur Divers nous préférons prolonger notre séjour dans le Golfe du Morbihan.

Ce matin mise à jour du blog pour Alex. Les filles ont joué dans leur chambre aux Lego pendant qu'Amélie se reposait de sa nuit agitée. Fin de matinée, Lise a fait ses devoirs d'été aidée d'Amélie qui, entre deux, a rangé le bateau. Ines a continué ses constructions legotisées.

Pour ma part, je dois nettoyer les oeuvres vives (les parties sous l eau) du bateau. J'enfile la combinaison de plongée, mes palmes, masque, tuba et je prends un balais brosse pour retirer les coquillages et les algues qui se sont accrochés à notre bateau.

Normalement on peint cette partie du bateau avec une peinture spéciale pour éviter cette prolifération. Amelie a repeint les oeuvres vives quand le bateau était à sec avec une peinture antifouling mais la peinture ne devait plus avoir de principe actif, elle n'est visiblement plus efficace, il faut donc gratter.

L'eau semble froide au premier abord, mais dès que l'on reste un peu dedans, elle est bonne. Après une heure de plongée et de grattage, seulement une demi coque est nettoyée, mais je n'en peux plus physiquement. Le nettoyage n'est plus une question de performances mais de sécurité. Il y a tellement d'algues que le bateau peut être trop ralenti ce qui peut être dangereux.

Après le repas, nous partons à terre faire une balade. Le trajet aller en annexe ce passe bien car les vagues dues au vent fort sont arrières. 
A terre, nous prenons un sentier côtier, un pin va nous protéger de quelques gouttes de pluie, mais la dernière partie du parcours se fait sous le soleil, avec un goûter pour reprendre des forces.

La capitainerie nous permet de remplir un bidon de 30 litres d'eau pour le bateau. Nous le chargeons dans l'annexe.
Le retour au bateau va être mouillant, le vent est contraire au courant, ce qui lève un clapot court et abrupte. Dès la dernière digue du Logeo passée, nous commençons à nous faire mouiller.

Étant détrempé, je retourne plonger pour continuer de nettoyer le bateau. Lise s'est mise en combinaison pour se baigner mais le courant lui fait peur, elle préfère remonter à bord. Amelie donne la douche aux filles. Avant de partir à terre, elle avait mis une douche solaire à chauffer, mais la bouilloire est plus pratique. Au final environ 10 litres d eau ont suffit pour que tout l équipage (4 personnes) prennent une douche avec shampoing. On ne reste pas des heures sous la douche, mais on est propre.

Salade de pâtes et deux nouveaux épisodes des cités d'or pour finir cette journée.

Le site est en cours de migration.

Au lieu d'avoir plusieurs sites internet à propos des bateaux que j'ai eu la chance de posséder ou coposséder, je mets tout sur le même site.

Rendez vous maintenant sur Fox Multi

Renard