The english news

Je profite d'un accés wifi pour redonner un peu de nouvelles, des 'news' comme ils disent ici, mais avant de reparler d'ici, reprenons où nous en étions.

Aprés avoir été acceuillit par deux personnes charmantes à Barfleur, et visiter le port, nous avons passé une nuit bien au calme.

Le temps n'était pas parfait, mais nous en avons profité l'aprés midi pour faire une ballade un phare de Gatteville, le deuxiéme plus haut phare d'europe et de France avec ses 70 mètres. 4km de ballade à travers la nature, mer d'un côté, campagne de l'autre. Les filles marchent bon train, elles sont ravies de voir cet édifice de prés. Arrivé au pied de ce monument, la tentation est trop grande pour les filles, elles veulent monter en haut, surtout qu'il est visitable. Nous nous attaquons donc à l'asecenssion des 356 marches éclairées par 52 fenêtres. Personne ne se plaind. Arrivés en haut, les yeux s'ouvrent en grand car la vue est superbe.
La descente se fait facilement, tout comme le retour avec un géocaching pour cloturer la journée.

La journée suivante commence par la visite de Stéphanie que nous avons invitée à boire un café à bord, vu qu'elle doit déposer sa fille à l'école de voile le matin. Courses au super marché, ballade, bricolage, plage, bref une journée de vacances classique.

Vient le moment de quitter la France pour l'Angleterre, départ à 10H00 avec un vent faible de travers et des nuages. Nous passons le raz de Barfleur, prés du phare mais pas trop, pour limiter les remous. Le vent de 2-3bft nous propulse gentillement à 6nds, ce n'est pas trés rapide pour notre bateau, mais plus que ce que je pensais vu les prévisions météo. Si personne ne vomit, mais les filles sont limites et trouvent la route un peu longue. Le vent se renforce légérement, le bateau accélérre un peu. Nous nous laissé déporté à l'ouest par les courants, car ils doivent s'inverser et se renforcer à l' approche de l'ile de Wight.
Le rail des cargos se passe facilement et rapidement. Nous finissons notre périple sous spi, mais notre navigation plus rapide que prévu ne nous permet pas de bénéficier  des courants inverses, et nous nous retrouvons un peu trop à l'ouest ce qui nous permet de longer une partie e l'ile de Wight.
L'entrée dans le solent impressionne Amélie, il y a des cargos partout, avec des voiliers aux endroits restants.
Nous nous amarrons dans une charmante marina à 20H00.

Notre première journée en Angleterre est occupée à visiter les abords du port, préparer notre journée du lendemain et visiter un musée sur les sous marins. Captivant pour les grands comme pour les petits.

Le lendemain, nous prenons le bateau bus pour aller visiter Portsmouth. Le temps est un peu bouché, mais peu importe, les visiteurs sont motivés et courageux. Nous attersissons au pied de la tour Spinnacker. Impressionnant de hauteur. Puis lors de notre ballade, nous visitons un village de magasins d'usine. C'est trés beau, trés propre, les prix sont assez interressants mais nous partons dans le vieux Portsmouth. Si ce quartier est joli, ce n'est pas si typique que cela. Nous nous arrêtons manger dans un pub le midi de superbe et excelents hamburgers. Nous continuons notre visite par une visite d'une cathédrale. Les édifices religieux, sont beaucoup mieux entretenus qu'en France, et beaucoup plus lumineux. L'arrivé de la pluie écourte quelque peu notre ballade, et nous rentrons au bateau.

La pluie a continuée de tomber toute le nuit et le lendemain matin également. Nous profitons de ce moment pour jouer ensemble, faire un peu de bricolage (encore et toujours) et une lessive. Dés que la pluie s'arrête, nous allons faire deux géocaches, puis préparer la navigation pour demain.

Réveil sous un vent assez faible pour la semaine, je prépare le bateau ; rangement, prise du premier (réduction de la grand voile), vérification que tout est OK. On déjeune, rapidement, puis départ pour l'ile de Wight. Le vent est modéré 17-20nds, nous sommes poussé par un cargo dans le chenal, nous envoyons vite les voiles pour commencer notre navigation au prés. Le vent vient juste d'ou on veut aller, comme les courants. Nous aurions put partir plus tard pour avoir les courants avec nous, mais le vent va se renforcer dans l'aprés midi avec 30nds établi, ce qui commence à faire beaucoup avec des pitchounettes à bord. Alors que nous régattons avec un monocoque de 12-13 métres, un catamaran à foils nous double trés rapidement. C'est léquipe qui s'entraine pour l'admiral's cup. Le bateau vole audessus de l'eau, c'est magnifique et impressionnant à la fois.
Nous le recroisons avant de rentrer dans le port.

Une fois ammaré, nous mangeons et partons visiter cette ville qui est donnée pour être la Mecque de la voile. Même si j'y étais déjà venu avec papa, je trouve cette ville toujours aussi belle, les filles sont de mon avis. Nous flanons dans les rues, profitons du spectacle, nous faisons nos touristes heureux.

Une quinzine de Dragon (petit voilier de régate) rentre dans le port à la voile. Ils passent au raz de nous. Puis vient le moment ou de nombreux J111 (gros monocoque de course) rentrent. C'est leur championnat du monde. Le niveau est élevé.

Le soir nous busons un coup avec des francais qui sont amarrés à côtés de nous. Ce sont les premiers francais avec qui nous discutons depuis notre arrivée en Angleterre. Demain rien de prévu, mais c'est le carnaval le soir, ca va être chaud...

 

Le site est en cours de migration.

Au lieu d'avoir plusieurs sites internet à propos des bateaux que j'ai eu la chance de posséder ou coposséder, je mets tout sur le même site.

Rendez vous maintenant sur Fox Multi

Renard