Samedi 8 août

Après une nuit passée au calme dans les eaux du port d'Audierne, l'équipage se prépare pour un ballade jusque l'Aquashow. Sur le prospectus, ils se définissent comme "aquarium avec spectacle d'oiseaux".
La première partie de cet établissement regroupe plusieurs aquariums d'eau douce remplis de poissons Bretons.
La deuxième partie permet de voir des oiseaux évoluer dans des cages ou en espace naturel. La plus part viennent de la Bretagne également.
La dernière partie est constituée d'aquarium d'eau de mer contenant poissons, coquillages et crustacés provenant de la baie d'Audierne. Il y a dans cette partie, un aquarium 'tactile' qui permet aux visiteurs de voir de près et toucher les animaux.
Nous profitons d'une visite guidée pour approfondir nos connaissances sur le monde aquatique, et plus particulièrement les requins, la lotte, et les étoiles de mer. Le guide est très intéressant, on sent qu'il est passionné et aime transmettre ses connaissances.
Au niveau du bassin tactile, certains enfants participent aux explication en prennent des étoiles de mer dans leurs mains. Lise profite de l'opportunité pour essayer.
Après cette visite guidée de quelques aquariums, nous allons au soleil participer au spectacle d'oiseaux. Nous arrivons les derniers, il ne reste que les places de devant. Plusieurs rapaces sont présentés. Ils font voler les oiseaux au dessus des spectateurs. Nous profitons pleinement du spectacle, car les oiseaux nous passent régulièrement très près de la tête jusqu'à nous toucher avec le bout de leurs ailes. C'est l'avantage d'être devant.
Les oiseaux de mer font leurs apparitions, Cormorans, Aigrettes font parties du spectacle. Lise se propose encore une fois de participer. Elle se retrouve avec une aigrette posée sur son bras, puis sur la tête. Lise est heureuse et fière. Ines quant à elle préfère jouet avec la fourmi qui est venue sur sa main que d'admirer le courage de sa sœur.

La matinée est vite passée. Pour l'après midi, nous avions prévu avec Amélie d'aller au cinéma en famille voir 'Les mignons'. Il fait si beau que l'on n'a pas envi d'aller s'enfermer dans une salle noire. On préfère emmener les filles à la plage.

Cet après midi, changement de plage. Plus de marche à pied à faire par rapport à celle de la veille, mais ça permet de se dégourdir les jambes. Sur la route, se trouve un musée à ciel ouvert des phares et balises. Une dixaine d'anciennes bouées maritimes sont posées à même le sol avec un écriteau explicatif pour chacune d'elle. Il y a même un des anciens phare de l'entrée du port de Brest.

Nous passons vite notre chemin, les filles sont pressées d'aller se baigner. La plage de sable fin très pentue donne sur le chenal d'accès au port. L'eau est très transparente. Il faut que les filles se méfient, car en quelques pas elles n'ont plus pied, et il y a du courant. Les filles s'amusent beaucoup, les parents bouquines.

Après le goûter, c'est l'heure de retourner au bateau. Sur la route, nous prenons un peu de temps au musée des bouées. Il y a une geocache que nous finissons par trouver.

Arrivés au bateau nous réfléchissons avec nos voisins à la manoeuvre à faire pour inverser les bateaux. En effet, nous sommes du côté du ponton et nous partons tôt demain matin. Pour ne pas les déranger demain matin, il faut que ce soit leur bateau qui soit côté ponton et le notre côté extérieur.
Après réflexion ayant chacun des bateaux peu manoeuvrant au moteur, nous décidons de faire la manipulation avec des bouts. Je passe rapidement à la capitainerie demander s'ils peuvent nous aider avec leur bateau à moteur.
La personne habilitée est en repos.  La dame de la capitainerie ne croit pas notre manoeuvre possible. On fera sans leur aide.
En préparant les bateaux avec Philippe, un marin installé sur le ponton nous propose son aide. Il est circonspect sur la manoeuvre. Pour lui peu de chance de réussite. Nous nous activons avec Philippe. Nous sommes sur la même longueur d'onde et voyons les choses de la même manière. Aucune inquiétude de notre côté. Une fois les bouts mis en place, nous commençons la manoeuvre.

Les deux bateaux toujours liés ensembles s'écartent du quai doucement. La rotation des bateaux peut commencer. Le moteur du catamaran bien que faible pour les 14T de l'ensemble aide à la rotation. Nous faisons l'animation du port. Beaucoup de spectateurs regardent cet étrange convoi se déplacer au ralenti. Tout se passe comme prévu. Les bateaux sont amarrés et recevons les félicitations du public.

Pour fêter ça, nous nous octroyons avec Philippe et Sophie, nos sympathiques voisins bateliers, un apéritif à bord de Samba Lele.

Mise à jour du site le

1 novembre 2017

Nouvel album photo et nouvelle video à propos des Ecréhou.

 

Fou de bassan rouge

×